Publicité
Actualités autoExpert.ca

Chrysler refuse de rappeler certains Jeep

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), l'organisme américain qui s'occupe de la sécurité des véhicules chez nos Voisins du Sud, a fait parvenir une demande au Groupe Chrysler afin qu'il rappelle les Jeep Grand Cherokee des années 1993 à 2004 et Jeep Liberty des années 2002 à 2007, soit approximativement 2,7 millions de véhicules.

Le Groupe Chrysler affirme travailler avec l'organisme sur ces incidents depuis septembre 2010. 51 personnes auraient péri lorsque ces Jeep ont été embouties par l'arrière. C'est le réservoir d'essence qui serait fautif, selon la NHTSA. Chrysler a installé les réservoirs d'essence à un autre endroit sur les modèles subséquents.

Le Groupe Chrysler a publié un communiqué à l'effet qu'il n'est pas d'accord avec les conclusions de l'enquête et que celle-ci se base sur une analyse incomplète des données sous-jacentes. Chrysler se dit prête à continuer à travailler avec l'Agence pour régler ces divergences d'opinions.

" La sécurité des conducteurs et passagers a toujours été la priorité des marques de Chrysler et cet engagement demeure ferme», a déclaré Sergio Marchionne, grand patron du Groupe Chrysler. " - " Notre compagnie demeure convaincue de la qualité de ses véhicules. Chacun de nous s'engage à continuer de travailler avec la NHTSA afin de fournir de l'information qui confirmera la sécurité de ces véhicules. "

La position de Chrysler est claire sur ce sujet. Ces véhicules répondent et dépassent toutes les exigences des Normes Fédérales sur la Sécurité des Véhicules Moteur, incluant la norme FMVSS 301 concernant l'intégrité du circuit d'alimentation. Chrysler affirme que ces incidents arrivent moins d'une fois sur un million d'années d'opération de véhicules. Ce taux est similaire à celui d'autres véhicules produits à la même époque.

Selon le Groupe Chrysler, il procède à des rappels volontaires lorsqu'ils sont couverts par la garantie et, dans la plupart des cas, avant qu'il y ait quelque avis ou enquête de la part de la NHTSA.

Il sera intéressant de suivre jusqu'où se rendra ce bras de fer. La dernière fois qu'une telle situation s'est produite, c'était en janvier 2011 au sujet des coussins gonflables des camionnettes Ford. Finalement, Ford avait procédé au rappel.

Par Christian Gagnon - autoExpert.ca

 

Jeep Grand Cherokee à vendre sur AutoExpert.ca

Jeep
Grand Cherokee
Jeep
Grand Cherokee
20202020 | 60 490 $
Jeep
Grand Cherokee
Jeep
Grand Cherokee
20202020 | 52 988 $
Jeep
Grand Cherokee
Jeep
Grand Cherokee
20202020 | 76 710 $
Jeep
Grand Cherokee
Jeep
Grand Cherokee
20172017 | 34 488 $

[ Retourner aux actualités ]

À la recherche d'une auto usagée à vendre? Trouvez-là sur autoExpert.ca

Concessionnaire auto
Auto à vendre
© 1994-2020 Auto Expert | Propulsé par Dealer Corporation - Tous droits réservés | Termes et conditions - Politique de confidentialité |