Publicité

Voyager en auto avec un animal domestique

Avec un passager à quatre pattes, prudence!

À faible vitesse, disons 55km/h, un chien qui pèse 27 kg peut, s'il y a un impact, devenir un boulet avec une force de frappe correspondant à un poids de 1 224 kg! Faut-il spécifier qu'une telle force de frappe peut vous tuer sur le coup?

Ces données provenant de Bark Buckle up, un organisme indépendant dédié à la sécurité des animaux de compagnie à bord des véhicules, sont convaincantes : il ne faut pas laisser un animal libre à l'intérieur d'une automobile.

Pitou et minou : des distractions imprévisibles

Chien, chat mais aussi furet, perroquet ou autre animal domestique sont des éléments de distractions qui peuvent causer des accidents. Un animal qui se promène ou qui est installé sur les genoux du conducteur, un animal que l'on flatte pendant que l'on conduit ou pire, avec lequel on joue, ce ne sont malheureusement pas des situations exceptionnelles. Juste aux États-Unis, on rapporte chaque année 30 000 accidents en lien direct avec un animal à bord d'un véhicule.Entretien auto

Le plus sage des toutous, celui qui s'assoit seul sur la banquette arrière peut bondir de façon imprévisible sur le siège avant. Et que dire de celui qu'on laisse dans la boîte du camion et qui peut, à tout moment, sauter de la boîte et causer un grave accident! Parce qu'on ne peut pas toujours prévoir les réactions animales, il n'y a aucun risque à prendre. Même avec minou qui, en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, peut se retrouver entre la pédale d'accélération et la pédale de freins.

Des solutions? Ce n'est pas cela qui manque!

Chaque animal, quelle que soit sa taille, peut être transporté dans un véhicule de façon sécuritaire. Tout d'abord, il faut s'assurer que l'animal ne puisse passer de l'arrière à l'avant comme bon lui semble. À cet effet, on retrouve sur le marché des filets ou des grillages de sécurité qui s'installent très facilement et qui sont appropriés aux animaux de moyenne et grande taille. Entretien autoLa cage de transport est fort pratique pour voyager avec un chat ou un chien de petite taille, en autant qu'elle soit suffisamment grande pour que l'animal puisse se coucher, s'asseoir, être debout et se retourner aisément. La cage doit être bien aérée et il faut la fixer solidement au siège pour l'empêcher de glisser ou de tomber.

Depuis quelques années, le harnais de sécurité gagne en popularité. Ce système de retenue semblable à la ceinture de sécurité pour les humains, entoure l'abdomen de l'animal en le serrant de près ce qui restreint ses mouvements. L'animal demeure assis, bien attaché, et n'est pas confiné à une cage.

Lors d'un long trajet, il ne faut pas oublier que l'animal aura besoin de se dégourdir les pattes et s'abreuver. Jamais il ne doit être laissé seul dans le véhicule, même avec les fenêtres entrouvertes, car l'habitacle peut se transformer en four et il ne faudra que quelques minutes pour que l'animal ne soit victime d'un coup de chaleur fatal.

Du minuscule chien « tea cup » à l'impressionnant danois, en passant par toutes les autres bêtes à poils ou à plumes, tous ces animaux de compagnie peuvent voyager de manière sécuritaire. Il n'en tient qu'à vous de rendre leurs déplacements agréables et du coup, d'assurer votre sécurité et celle de tous les usagers de la route.

autoExpert.ca

© 1994-2017 Auto Expert | Propulsé par Dealer Corporation - Tous droits réservés | Termes et conditions - Politique de confidentialité |